Exercice 5

Ton entourage

Coucou !
Notre entourage affectif joue pour beaucoup dans notre équilibre.
On n’est pas là pour blâmer notre entourage en mode victime tu l’as compris ; on peut cela dit reconnaître de manière factuelle que telle relation ne nous donne pas d’énergie, voire nous en prend, pour passer plus de temps à cultiver des relations nourrisantes.
Eckart Tolle a dit :

“Changez la situation,

Acceptez la situation, 

ou quittez la situation.

Tout le reste, c’est de la folie”

Je sais que c’est un sujet compliqué car les enjeux sont forts, surtout avec notre famille.

***************************

Exercice n°5

– Te positionner vis à vis de ton entourage –

1. Ton père

(valable que tu le connaisses ou non, qu’il soit vivant ou non, que tes réponses portent sur ton père connu ou la symbolique de son absence)
Quelle relation aviez-vous dans ton enfance et ton adolescence ?
Comment t’es-tu sentie avec lui ?
Quelle relation avez-vous aujourd’hui ?
Quel impact cela a-t’il sur tes relations ?
Demandes-tu à un homme de le remplacer, de t’apporter ce qu’il n’a pu t’apporter ?
Cherches-tu au contraire exactement le même partenaire que lui, consciemment ou non ?
Te positionnes-tu en enfant dans tes relations amoureuses ?
Te comportes-tu de la même façon avec lui qu’avec les hommes ?
Que peux-tu faire aujourd’hui pour améliorer votre relation si tu en as l’élan ?
De quoi dois-tu faire le deuil car ça n’arrivera jamais, même si tu l’as cherché jusque là ?
Si jamais votre relation ne peut pas changer, comment veux-tu vivre cela à partir de maintenant ?

2. Ta mère

(pareil)
Réponds aux mêmes questions que pour ton père.

3. Tes amis

Quelles relations te nourrissent et te tirent vers le haut, et pourquoi ?
Quelles relations te demandent plus d’énergie que tu peux en donner, et pourquoi ?
Que veux-tu faire de ça ?
En quoi peux-tu contribuer à des relations amicales plus solides et profondes ?

4. Ton système de support

Il est constitué de personnes ressources, quelles que soient la nature de ces relations : il peut inclure des relations amicales, familiales, animales, relations d’aide ou autres. Ce sont les personnes vers qui tu peux te tourner en toute sécurité dans les coups durs.
Qui fait partie de ton système de support aujourd’hui ?
Sur une échelle de 0 à 10, à combien te sens-tu soutenue ?
De quoi as-tu besoin pour qu’il te supporte davantage ?
Certaines personnes n’en ont pas vraiment, ce qui augmente leur sensation de solitude et fait peser d’autant plus de poids dans leur recherche d’un partenaire amoureux : si c’est ton cas, vois comment tu peux commencer à t’en constituer un.
N’hésite pas à réserver ta première séance de coaching si ce mail te montre des pistes de travail.

******

On se retrouve la semaine prochaine pour faire le bilan de ces 5 premiers exercices !

Gaëlle.