Gestion de la douleur et des somatisations par l’hypnose

* L’hypnose ne se substitue pas à la médecine – La consultation doit donc se faire après un avis médical *

On distingue deux types de douleurs :

– la douleur aigüe, immédiate, servant de signal pour trouver une réaction adaptée (choc, coupure, brûlure…)
– la douleur chronique, récurrente ou installée, dont les raisons n’apparaissent pas toujours comme évidentes

C’est sur ce second type de douleur, pénible et parfois invalidante à différents degrés selon les personnes, que vous allez pouvoir agir : maux de tête divers, de dos, fibromyalgie, mais aussi les douleurs et symptômes psychosomatiques, cutanés ou autres (expression physique d’un trouble psychique).

Au travers de vos séances, vous apprendrez l’auto-hypnose pour pouvoir, utiliser vous-même, entre autres, des phénomènes d’analgésie (absence de douleur) ou d’anesthésie (absence de sensation) afin de de baisser le seuil de votre douleur pour qu’elle vous soit plus supportable. Dans le cas d’une somatisation, c’est un travail sur les émotions (et non sur le symptôme) qui sera effectué.

LIRE L’ARTICLE : Comment gérer la douleur avec l’hypnose?

Gaëlle Lasne – Hypnose à Nantes – 06 77 94 68 10